Inauguration de la maison du Grand Voyeux


23 années d’une bataille intense

Ce 9 juin 2018 est une date historique pour notre commune ; Madame Valérie Pécresse a inauguré la maison du Grand Voyeux et de son sentier de découverte en présence d’un parterre prestigieux.

En cela c’est la reconnaissance implicite d’un projet qui, physiquement touche presque à son terme mais se poursuit depuis le début de mon premier mandat de Maire en 1995.

L’idée de créer un espace naturel s’est concrétisée dès juillet 1995 par la décision du Conseil Municipal de notre commune, Congis sur Thérouanne. A l’époque, celui-ci reprend le projet déposé par un de ses habitants : Jean-Pierre Labourdette, épaulé par un super ornithologue ; Tony Williams, suite à l’abandon du projet du Parc naturel des Boucles de la Marne. Seule l’étude élaborée du Grand Voyeux fut retenue.

En 1996, l’association de valorisation des espaces naturels du Grand Voyeux (l’AVEN) fut créée. Son travail d’observation et d’animation pédagogique destiné à tous les publics a permis une évolution favorable du projet.

L’évolution de la reconnaissance du site a commencé dès 1985. La zone fut inventoriée comme (ZNIEFF) zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique, puis en décembre 1996 elle fut classée (ENS) espace Naturel Sensible. Dix ans plus tard elle est intégrée au réseau européen « Natura 2000 ». Aujourd’hui elle est classifiée (RNR) Réserve Naturelle Régionale.

Le Grand Voyeux représente 160 ha et devra aboutir un jour à 220 ha. Elle est la propriété du Conseil Régional, gérée par l’Agence des Espaces Verts son satellite. L’AVEN du Grand Voyeux en assure l’animation et le suivi scientifique.

Cet ensemble est une reconversion exemplaire ; aujourd’hui c’est une zone humide qui héberge la flore menacée et protège plus de 230 sortes d’oiseaux, ainsi que les amphibiens. Elle est le lieu d’abri, de nourrissage et de reproduction de nombreuses espèces ainsi que de nombreuses étapes pour les oiseaux migrateurs. Par la même occasion elle a un rôle d’atténuation des crues de la Marne, d’alimentation des nappes souterraines et superficielles ainsi que la dépollution de l’eau.

Par analogie il serait possible de comparer l’évolution de ce site à une œuvre d’art théâtrale en appliquant la règle des 3 unités :

  • l’unité de lieu : la boucle de la Marne
  • l’unité de temps : la durée de la transformation progressive naturelle et industrielle pour la période comprise entre 1995 et aujourd’hui
  • l’unité d’action : l’évolution, le fonctionnement des cycles, et la protection diversifiée de la flore et de la faune

Il est clair que Madame la Présidente de la Région ; Valérie Pécresse a été impressionnée par la beauté et l’intérêt de cet espace. Une discussion s’est établie sur un projet de tourisme fluvial francilien sur la Seine, la Marne, le canal de l’Ourcq avec un ascenseur à bateaux possible à proximité du Grand Voyeux. Pour elle le tourisme francilien est une préoccupation première. Tout comme nous d’ailleurs.

De ce côté-là l’avenir de notre commune semble s’éclaircir.

Le Maire

Francis ÉLU